QUELQUES PHRASES OFFERTES

SIGNATURE 210

Celles que j'ai écrites ci-dessous (un extrait) parce qu'elles ont été vécues dans la souffrance partagée.

Un petit extrait :

. C'est quoi Pierre ? Tes échelles spirituelles que tu as en stock, en grand nombre !!! Ce sont des échelles que je prêtre parfois à mes soeurs et à mes frères afin, qu'au Golgotha, ils puissent avoir la possibilité de monter dessus pour pouvoir coller l'oreille au plus près de la bouche du Maître afin d'entendre "véritablement !" les dernières paroles prononcées par notre Seigneur.

. Les "GRANDS THEOLOGIENS" sont en voie de distinction, les petits missionnaires sont en voie d'extinction.

. Le Christ est de "DROIT DIVIN"et nous du "DROIT D'AIMER".

. Que votre Spiritualité soit à l'embouchure.

. Notre Seigneur était perpétuellement en marche, notre Seigneur était perpétuellement en marge.

. Quand on est trop sanguin, on peut devenir sans gain.

. Nous vivons dans un monde où l'Amour est en Pépinières.

. La plus belle bague au monde est celle que la religieuse porte à son doigt.

. Le Père aime tous ses enfants "il est ainsi Dieu !". Le meurtrier des hommes hait tous les enfants du Père "il est insidieux". 

. Celui qui ne sait pas déceler l'humour se descelle. L'humour est l'apanage des grands esprits.

. Nos témoignages ! Pour vous fleurir toutes et tous sur le chemin.

. Les pauvres, "une immense référence", dans une grande révérence.

. Le plus beau bijoux au monde ? L'alliance que porte toutes les religieuses.

. Notre Seigneur gomme là où l'homme dégomme !

. Nous pouvons être des Anges en portant sur notre dos le " Z E L E " amoureux et fraternel pour chacune et chacun. 

. Si vous me demandez si j'ai des liens avec des charismatiques "médiatisés", je vous répondrai aucun. Je parlais des vivants ! Car les autres je les fréquente assidûment !

. Les sentiments "Fraternels" s'expriment non pas à l'écart mais à l'égard des autres.

. Si les femmes et les hommes prenaient réellement le temps d'observer la nature environnante, avec profondeur, ils changeraient leur nature, avec profondeur. 

. Ce que j'aime le plus dans ma relation avec mon Père Spirituel Saint Padre Pio de Pietrelcina ? C'est ce petit côté affûté qui est systématiquement redirigé ailleurs ... Au Coeur, au Choeur.

. Soigner, consoler, épauler, soulager, aider, construire, porter, écouter, aimer, pardonner, penser, panser, secourir, nourrir, habiller, laver, visiter, protéger, prier, intercéder, accueillir, héberger, véhiculer, déposer, écrire. Les verbes du " + VERBE + " de DIEU. 

. Je préfère une langue qui salive sur un beau gâteau à celle qui bave sur ses soeurs et frères.

. Que notre Coeur demeure mitoyen.

. C'est lors de la marée montante que je confie au sable mes pensées.

. Il y a des fils qui s'asseyent sur la fortune de leur Père et il y a d'autres fils qui s'asseyent sur l'infortune de leur Père. Pour ces derniers l'infortuné ne se dit jamais importuné.

. Mettons des sandales à nos pensées.

. Que nos Coeurs soient une ruche et que le miel coule à flot dans nos vies.

. Il y a les prières que je fais spontanément et il y a les prières qui m'ont été enseignées par notre Seigneur, à ma demande. Les premières sont à la remorque des secondes.

. Il y des hommes et des femmes qui se fondent en excuses ! C'est très bien et il y a ceux qui se fondent tout court ... C'est encore mieux ! 

. "L'alarme" à l'oeil pour ressentir parfois "la larme" à l'oeil.

. Je ne possède que l'habileté du Coeur.

. Soyons des Missionnaires et non pas Démissionnaires.

. Il y a des hommes qui ne se connaissent mais qui se reconnaissent, sans mot dire, sans maudire. 

. La vie c'est comme l'écriture : il ne faut pas regarder les fautes d'orthographe mais fixer ses sentiments sur l'histoire qui est contée.

. Au plus fort de la tornade le chêne est parfois déraciné tandis que le roseau plie avec une grande "Amplitude" avant de reprendre sa position initiale.

. La médiocrité vient du fait de vouloir s'y maintenir coûte que coûte.

. Tout ce qui relève de "L'AMOUR" c'est "LUI" + et tout ce qui y est contraire c'est l'autre. A partir de là essayons de vivre avec ce discernement.

. Grâce aux Evêques et aux Archevêques je ne serai pas que " + Charitable " mais je serai aussi instruit.

. C'est devant la Croix que nous voyons l'étendue des choses et non pas devant une quelconque vitrine.

. Etre des assidus du "NON PARTAGE" ne donne aucune garantie au Ciel.

. Le Christ ? Nous sommes "possessifs" l'un de l'autre.

. N'ayons pas des comportements d'immortel car nous ne le sommes pas.

. Il y a ceux qui participent à l'émission "La roue de la fortune" et il y a ceux qui participent dans les missions "La roue de l'infortune".

. L'abeille peut se noyer dans un pot de miel.

. Celui qui a dansé avec le Père des Mensonges ne veut plus retourner au bal.

. Charité et encore charité. Si on dérape dans la vie, il faut accentuer le propos.

. La Fraternité demeure la Fraternité même au paroxysme de la souffrance.

. Il faut souffrir pour connaître l'étendue de l'Amour.

. Prier et prier encore, Dieu le Père a encore la main.

. Parlons d'Amour, parlons d'Ame mûre.

. L'action de l'Esprit Saint ? Il faut le demander comme une ordonnance à notre Seigneur.

. J'ai mis du temps à comprendre que notre Seigneur est le plus grand des forgerons et pour le prouver il vient travailler des métaux qui sont tordus au possible.

. Le Christ a pardonné aux Juifs et aux Romains, quelle échelle de référence !

. Aimer le Christ, certes, c'est une relation de verticalité mais c'est aussi surtout et avant tout des relations périphériques.

. Ne soyons pas frappés de cécité morale, dans un environnement pourtant propice à la réflexion et à la bonne mesure de soi. 

. Il est préférable d'avoir des états d'âmes que des états d'armes.

.Utilisons des mots simples pour pouvoir parler de l'Amour. Le Coeur n'est pas frappé d'illettrisme.

. Lorsque vous regardez un film où le héros risque de tomber dans un piège qui vous a été révélé tout au long de la projection, vous aimeriez pouvoir lui crier : " Ne va pas là ! Il va te tomber dessus ". Le scénario c'est la terre, le cri d'avertissement c'est le Ciel.

. J'ai toujours été ému par cette joie et cette solidarité qui prévalent chez les plus démunis : ils s'habillent tous d'eux-mêmes.

. Ne faisons pas de "la politique" mais de " l'apolitique ". Jeu de "maux" pour l'un, jeu de mots pour l'autre.

. Chaque jour le fossé se creuse un peu plus entre les pauvres et les riches. Un jour les évènements se produiront dans l'immense consolation de cette différence.

. Les fondations sont toujours souterraines.

. La "Haine" détruit les êtres. Elle dévaste tout sur son passage. Se nourrissant d'elle-même avec une ténacité effroyable, elle en devient sourde à tout appel.

. Devant tant de souffrance nous n'avons parfois plus que notre regard pour réfléchir la Vérité.

. Les pauvres ! Pour ceux qui devraient s'y intéresser c'est "PAS L'HEURE" et pour tous ceux qui s'y intéressent c'est "PALEUR !".

. Que d'énergie dépensée, que d'énergie "DES PENSEES".

. Lorsque l'on essaye d'avancer avec un Coeur ouvert, on ramasse "TOUT !". Alors oui ! Parfois on a une petite douleur à ce même Coeur.

. Il faut se dessaisir de ce dont il faut se saisir.

. Le Christ ne me demande pas de faire du "parisianisme" mais du "Christianisme", là au milieu des pauvres. 

. Il faut parfois prendre le temps de se lever très tôt le matin, pour pouvoir aller saluer tous les petits métiers de la rue.

. Oui ! Il y a des lieux, des situations et des temps qui sont propices à l'épanouissement et à l'élévation de l'être. 

. Il ne faut pas se contenter de nager en surface, il faut aussi oser plonger.

. C'est terrible la politesse dès lors que celle-ci est affectée à la désaffection. 

. Aimer c'est aussi savoir se rectifier à chaque fois que cela est nécessaire.

. C'est une "Responsabilité" que de devoir assumer un tel agenda : la Sainte et Divine Providence.

. Il y a des hommes qui attirent plus les pauvres que les prêtres.

. A force de saisir les plus démunis, on se dessaisit de soi-même.

. Il y a des hommes et des femmes qui sont très très occupés sur les plans : professionnel, familial, spirituel voire humanitaire et qui cependant sont très très disponibles. Le second état conditionnant le premier.

. Que de mots, que de maux.

. L'humanitaire c'est avant tout une histoire de vocation. Il y a des choses qui s'apprennent et il y a des choses qui sont innées. C'est une source de richesse quand une disposition peut s'appuyer sur un enseignement et réciproquement.

. S'il s'avérait que la "vocifération" devait engendrer de la richesse, il y aurait des fortunes qui se constitueraient.

. Il y a ceux qui vont "ACHEVER" les autres et il y a ceux qui vont "AU CHEVET " des autres.

. Le véritable Amour n'ampute rien.

. Que notre Coeur demeure mitoyen.

. C'est incroyable comme le mal se banalise plus que le bien.

. Entre une cure difficile et un curé difficile il n'y a aucune différence pour celui qui veut franchir ces deux étapes de guérison du corps et de l'âme. 

. On devrait laisser les politiques toute une journée avec des enfants. Le résultat pourrait être très intéressant. Les enfants sont d'excellents révélateurs ! 

. Nous visons sans cesse le podium ... pour les plus déshérités.

. En tombant à genoux, on évite le pire.

. Lorsque tu joues à cache-cache avec l'enfant , compte un peu plus longtemps que d'habitude car ses jambes sont si petites et le bon buisson n'est pas si facile à trouver.

. Je préfère les villages cathédrales aux huttes citadines.

. Ne soyons jamais "orduriers" dans nos propos au risque de porter soi-même l'odeur de la décharge.

. Lorsque l'homme est porté à la lecture d'un poème il peut, par le détail, et d'une manière "viscérale" décrypter la ponctuation et l'orthographe comme il peut tout autant s'abandonner à la seule musique des mots. Si la perception de l'écriture est à l'unisson du "Coeur", la grâce reçue en cela fait son oeuvre.

. L'orgueil est une arme particulièrement "redoutable" et terriblement efficace jusque sur son propre utilisateur.

. La faiblesse des uns doit être "systématiquement" relevée par la force des autres. C'est l'Amour à verser pour ne pas interrompre toute relation humaine.

. L'agacement gommé c'est le baromètre de notre Fraternité.

. C'est dans la traversée du désert que l'on reconnaît les vrais chameaux.

. Celui ou celle qui veut sans cesse avoir le dernier mot aura sans nul doute les derniers maux.

. Essayer d'être d'excellents guetteurs de nos propres comportements.

. Le Coeur n'avance que par cicatrisation.

. Que la rue et la "Providence" puissent toujours faire bon ménage dans le quotidien des femmes et des hommes.

. Le manquement à la "Fraternité", dans une récidive constante, c'est un contretemps au miracle sur la nature humaine.

. Il vivent parfois de belles situations fraternelles qui génèrent des jolis mots, qualificatifs en tous points.

. Profite de la Vie sans que la Vie ne profite de toi pour autant.

. Il y a des femmes et des hommes qui descendent parfois bien bas mais paradoxalement pour y prendre de l'altitude.

. La "Foi" c'est aussi un état de rue.

. Essayer d'aimer et d'aimer encore, au-delà de toutes les blessures, dans une immense révérence à la Vie et aux autres, vous donne du pouvoir sur vous-même.

. Ce n'est pas toujours dans le confort que l'on entretien les bons discours.

. Si l'on pouvait chronométrer la vitesse de l'Amour, certains seraient sans nul doute surpris par leur retard voire leur manquement au départ, dans l'étendue des choses.

. Ne les abandonnez pas, les désespérés, leur bonheur est aussi parfois à ce prix.

. A force de se frotter aux étoiles on en garde parfois quelque poussière, dans un quotidien heureux et malheureux.

. La nuit et les aurores pour les uns, pour un bel endormissement pour les autres.

. Lorsque l'innocent est accusé alors que l'innocence demeure.

. Lorsque vous serez dans l'intimité du Dieu Trinitaire, votre voix et votre voie vous feront consommer la "Charité" avec une imagination Amoureuse et Fraternelle qui ponctuera tous les instants de votre vie. 

. Essayer de ne plus mettre de filtre aux sentiments pour les autres.

. Quelle belle déclinaison que ces femmes et ces hommes qui sont toutes et tous aux pauvres.

. Il est né une seconde fois de l'observation fraternelle.

. Ne parlez pas de lui mais parlez avec lui.

. Il le dilapide chaque jour et pourtant il s'enrichit : son Coeur.

. Dans une Fraternité sans cesse renouvelée, ce n'est pas tant le coup reçu parfois sur la main que le fait de voir celle-ci se redéployer à nouveau qui est le plus surprenant.

. L'Amour ne doit pas se désertifier de l'expérience acquise face à l'indifférence et à la négligence.

. Il y a ceux qui réfléchissent à l'Amour et il y a ceux qui réfléchissent l'Amour.

. Nous devons continuer à essayer de ne pas nous laisser embourber dans ce monde de consommation.

. Ils ont parfois une légère intempérance à l'alc ... comme pour battre la mesure d'une vie mal engagée.

. A chaque fois que je rencontre un problème, je le conjugue immédiatement : le verbe aimer !

. Il y a parfois des silhouettes familières qui se présentent à notre Coeur.

. Il y a des lieux propices à la salutation mais celle-ci peut tout autant s'enrichir partout.

. La reconnaissance rivée au Coeur.

. Que les comportements troublants puissent arriver jusque dans l'effort de se vaincre soi-même.

. Les bons manuels devraient être des manuels de "Vie".

. Les femmes et les hommes sont soleil sur toutes les faces, il faut seulement savoir s'exposer.

. Les femmes et les hommes de bons filons pour tout chercheur de trésor.

. Nous ne pouvons pas porter toute la souffrance du monde mais ne nous laissons pas aller cependant à le penser trop facilement.

. Ne soyons pas fiers ! Mais soyons Frères.

. Un sentiment profond et sincère exprimé avec des mots simples fera son chemin.

. Les mots se construisent autour des actions.

. J'ai décidé d'opter pour l'Amour, la haine est un fardeau trop lourd à porter. (Martin Luther King)

. Que les mots prononcés et les regards posés soient tels que ceux-ci ne fanent pas les Coeurs.

. Que notre Fraternité nous épargne toutes mauvaises mêlées.

. Essayer de promouvoir les plus démunis ne peut souffrir d'attendre demain.

. Votre pensée fidèle et généreuse est la force de nos mains.

. Ils sèment et ils s'aiment encore.

. L'être humain à l'automne de sa vie, c'est la chrysalide.

. N'hésitons jamais à prodiguer un bon conseil avec une âme charitable lorsque nous le jugerons nécessaire, celui-ci fera son chemin dans le Coeur de l'humble.

. Que le Coeur dans ses trésors d'imagination affective puisse nous conduire, chaque jour, vers les pauvres.

. Ah ! Cette belle "Amitié" dont la nature même nous porte sans cesse au meilleur des autres, nonobstant tous les obstacles.

. La boîte aux lettres c'est comme le Coeur, il faudrait parfois prévoir une ouverture plus grande pour pouvoir y glisser le format A3.

. Il a décidé de s'affranchir en aimant.

. Aujourd'hui un personnage, demain une personne âgée.

. Il ne faut avoir qu'un seul titre, celui du Coeur.

. Si l'Amour avait la même portée que la susceptibilité, il y aurait des étreintes fraternelles jusque dans la rue.

. Il s'allonge encore sous les étoiles de ses soeurs et de ses frères.

. L'Amour ne se désertifie de rien.

. Une tête qui pense, un coeur qui panse.

. Amour que me veux-tu ? Que tu me serves.

. Il possède un trésor inestimable : il est sentimental.

. Et moi, non ! Emoi, oui !

. La couleur de la pureté, c'est la couleur de notre Coeur.

. Imperméable pour se gonfler d'orgueil et perméable pour se gonfler d'Amour.

. Aimer jusque dans le courant des larmes.

. L'homme accoudé au parloir en a pris pour vingt ans. Il est venu le lui redire à la visiteuse : Maman !

. Regarder à la traîne, le Coeur en accroche.

. L'Amour c'est une langue internationale qui fait l'économie d'un traducteur.

. Votre Coeur est pris, est épris, est très pris.

. Le Coeur met l'oeil en alerte pour des initiatives heureuses, prises dans la providence.

. Il n'y a rien de plus beau que la répétition de l'Amour.

. La beauté du Coeur est la seule qui, une fois engagée, ne subit pas les outrages du temps.

. Garder un Coeur d'enfant, c'est une voie triomphale.

. La patience à la remorque de l'Amour.

. Nous nous levons pour les autres et non pas contre les autres.

. Les belles choses qui émanent d'une nature profonde sont comme un arc-en-ciel dans le ciel gris de l'expérience.

. Ne pas retenir ses élans généreux, pour demeurer libre à jamais.

. Ne pas se préoccuper des esprits chagrins mais se renforces des visages qui s'ouvrent à vous.

. Ouvrir les yeux c'est fort, fermer les yeux c'est fort.

. La critique atteint toujours deux personnes.

. Il sont des hommes de lettres et parfois aussi des hommes de l'être.

. La parole donnée c'est comme le boulet du canon, une fois qu'elle est sortie elle ne reviendra plus.

. Slalomer entre les susceptibilités relève du bleu du ciel.

. A force d'être doux avec soi-même, on le devient avec les autres.

. Que notre sourire puisse éclairer notre poignée de main.

. Le verbe absorber dans une bonne définition aux autres.

. Vouloir sans cesse salir les autres ne doit jamais devenir comme une seconde nature.

. Notre capacité à pouvoir nous démunir sera notre traçabilité.

. S'excuser c'est bien mais savoir se contenir c'est encore mieux.

. Le manquement à l'égard des autres relève aussi d'un manquement à l'égard de soi-même.

. Faire nôtre la mémoire de nos aînés.

. Nourrir des rêves clandestins pour les personnes âgées, dans une éternelle jeunesse que nous leur attribuons.

. Etre des hommes d'honneur et des hommes donneurs.

. L'intelligentsia ne s'amorce pas à la même pompe.

. S'occuper des autres, mais pas avec la langue. C'est un manque d'éducation que de trop parler.

. Etre l'autre, de temps en temps.

. Il y a aussi des fleurs qui poussent en terre inhospitalière, elles sont d'autant plus rares et d'autant plus précieuses.

. Le talent d'une femme ou d'un homme, c'est de trouver du talent aux autres.

. Aborder les personnes âgées avec dans son Coeur un sentiment de filiation.

. Même s'ils nous tendent la main, embrassons-les toujours avec le Coeur.

. Entretenir et développer les bonnes dispositions, dans un esprit de service.

. Veiller aux mots que nous prononçons c'est aussi prendre soin des autres.

. Leur laisser l'intelligence, la connaissance, l'assurance et demeurer heureux de pouvoir laisser encore la joue sur la joue et la main sur la main.

. Lever la main et dire bonjour sur le chemin, c'est un état de Coeur.

. Nous ne devons pas chercher à dominer les autres mais à nous dominer nous-même.

. Si tu abîmes, c'est l'abîme.

. Il y a des toutes petites flammes qui parfois vacillent mais qui jamais ne s'éteignent.

. La sournoiserie et la médisance, même embryonnaires, désertifient l'Esprit.

. L'esprit ne peut pas s'élever dans l'opulence.

. Mettre des sandales à ses pensées.

. Il est préférable d'avoir un Coeur brisé qu'une bouche aiguisée.

. Il y a une différence plus que notable entre s'imaginer la pauvreté et vivre la pauvreté.

. Voir les lumières de la ville autrement que comme un touriste vous reconditionne une femme ou un homme, absent de toutes boîtes aux lettres.

. Briser son Coeur sur l'écueil de la misère.

. La douleur ce n'est pas le manque de moyens, c'est l'absence d'Amour d'autrui.

. Ils sont dits handicapés et pourtant ils nous relèvent, ils ne peuvent pas utiliser le langage des hommes et pourtant ils parlent à nos Coeurs.

. Certains montent parfois des hautes murailles pour protéger leurs familles, mais le danger vient parfois du châtelain.

. Il sont vulnérables, fragiles et ils sont au crépuscule de leur vie. Ils sont vulnérables, fragiles et ils sont à l'aube d'une vie. Grands-pères et petits fils dans une tendresse commune.

. Ils opposent parfois aux enfants leur manque d'imagination, les adultes.

. Avancer dans la vie tel un mammouth, cet état écrase aussi de belles choses.

. Chacun doit essayer de jouer au mieux sa partition dans l'immense récital qu'est la vie.

. La graine est souterraine bien avant la floraison.

. C'est à peine croyable ce que l'esprit peut atteindre dès lors que celui-ci échappe au phénomène de yoyo.

. Les plus beaux souvenirs de voyage sont ceux que l'on rapporte dans son Coeur. Ceux-ci, bien que prenant beaucoup de place, n'ont pas besoin d'être dépoussiérés.

. La plus grande imagination ne peut se bronzer du vécu.

. Il y a aussi des fleurs qui poussent jusque sur le tas de fumier.

. Les lapsus sont parfois l'expression verbale d'une pensée profonde.

. Aucun édifice, si beau soit-il, ne pourra rivaliser avec l'édification des femmes et des hommes.

. Les bancs publics sont riches d'enseignement.

. La vérité a le mérite d'être claire.

. La suspicion, la méfiance, sont d'autant plus fortes que les choses en face, parfois, sont simples.

. L'éducation ne se fait pas que dans les livres.

. Non ! Le bonheur ne peut pas se construire en quelques minutes, le malheur oui !

. Nous ne pouvons écrire fort que ce que nous vivons fort.

. Ne rien changer à votre quotidien courant et au courant de votre quotidien.

. Le talent là où d'autres forcent dans l'apprentissage.

. Travailler à l'unification des titres : paroles et gestes.

. Il ne faut pas transformer un feu de camp en un feu de pinède.

. Ne pas ériger son travail à la maison mais sa famille.

. A chacun son authenticité.

. Au portable il faut opposer l'écriture de temps en temps.

. Avoir aujourd'hui une sensibilité aiguë construite sur le passé et élevée pour l'avenir.

. Vivre sa vie sans partage c'est se menotter.

. Il faut toujours tendre vers ce qui est difficile à notre éducation, à nos aspirations, à nos convictions, à notre mode de vie, à notre tranquillité, à notre confort.

. Il y a parfois aux créneaux des châteaux forts, des visages familiers qui vous jettent une corde immense pour pouvoir vous aider à franchir l'infranchissable.

. L'excès de prudence ne conduit pas à l'Amour.

. Son agenda c'est la Providence.

. La nature humaine c'est un sacré chemin, c'est un chemin sacré.

. Il faut parfois essayer d'avancer dans la vie, la brouette à la main.

. La vie n'est pas soumise aux règle de salon.

. Il y a même des silences qui éduquent.

. Attention à la surexposition à l'orgueil.

. A vouloir sans cesse s'asseoir sur des trônes, on se détrône.

. L'hypocrisie est terriblement efficace, pour un effondrement annoncé.

. Aux erreurs sur nous-même, ne pas rajouter les erreurs sur les autres.

. Ne pas diluer son énergie en critiques diverses mais demeurer tout simplement responsable.

. Ils sont redoutables, jusque dans l'immobilisme.

. Se fortifier au détriment des autres relève du garrot.

. Celui qui est sanguin devient consanguin avec le meurtrier des hommes.

. Il est loin d'avoir un coeur de cabriolet mais il a cependant un "Coeur" de break familial.

. Cesser de s'accorder du temps avant d'effectuer les réparations humaines.

. Il y a des choses à taire ailleurs que dans les conversations.

. Si nous dépensions la même énergie pour l'Amour, la médiocrité trouverait là quelques résistances.

. La colère est dévastatrice, elle nous coupe de toutes réalités.

. Trop parler dilue la réflexion.

. C'est une grande force d'Amour que de ne pas surenchérir.

. Un mauvais regard et tout peut être remis à plat.

. La critique doit être la plus courte possible, à défaut d'absence.

. Ne pas être répétitif est salvateur.

. Etre rebelle en toutes occasions disperse les énergies.

. Ecouter sa mère avant que notre propre enfant ne le fasse pour nous.

. L'aumône se défait de la méfiance.

. Vivre dépouillé c'est aussi vivre ... un cran au-dessus.

. Les bonnes intentions doivent trouver leurs oeuvres.

. Les enfants sont indissociables de la vérité.

. Si l'enfant trouble ton ordre sois patient car il s'éveille.

. Les poches toujours pleines de bonbons pour toutes ces petites menottes qui nous montrent la bonne direction.

. Il faut parfois s'arracher à la conversation des adultes pour aller jouer avec les enfants.

. Garder comme une empreinte, l'innocence parfois entrevue.

. Les enfants révèlent la capacité des adultes.

. Fléchir c'est guérir.

. Les épreuves de la vie laissent parfois des fissures, pour mieux laisser entrer la lumière.

. Ne jamais s'excuser d'avoir été à l'école de la rue, c'est aussi dans cet immense vivier que s'exerce les talents.

. Après un grand coup sur la tête, si vous demeurez hébétés, les larmes aux yeux, toutes les fissures laisseront alors pénétrer la lumière.

. Sur le chemin essayons d'avancer en toute confiance, dans l'arrondi des cailloux, sans vouloir chercher sans cesse, avec appréhension, l'arête coupante qui ralentirait notre pas.

. A toutes ces femmes et à tous ces hommes qui, de par le monde, essayent d'assister, de consoler, de soigner, d'épauler et de servir les plus démunis et qui là encore reçoivent, avec une très grande humilité, les conseils avisés des seuls "observateurs !" ...

. Engager soi-même ses projets avec intrépidité pour ne plus vivre ses passions par procuration.

. Il y a des grandes choses qui se taisent ailleurs.

. De l'audace et encore de l'audace avec toujours l'espoir de pouvoir encore construire demain.

. Savoir parfois garder la tête dans les étoiles et ne pas se laisser gagner par le rétrécissement des choses.

. Essayons de demeurer disponible pour tous, même dans des circonstances défavorables, là où nous recevons parfois des leçons d'Amour.

. Je préfère parler "d'Amour" que de "politique" même si certains ont "l'Amour" de la "politique".

. Il vaut mieux être de bonne humeur que de mauvaise tumeur.

. La nature humaine dans toutes ses déclinaisons possibles et inimaginables ! Une passion.

. Il y a des grands sacrifices à vivre mais il y a aussi des grandes joies à exprimer. C'est dans cette alternance que notre âme s'élève. 

. C'est à force d'entretenir des "déviations" dans nos vies, au quotidien, que nous prenons des "déviations" ; celles-là même qui retardent de manière répétitive l'arrivée au "but ultime".

. Nous devons faire l'effort et non pas les forts.

. Il vaut mieux se rapprocher que se reprocher.

. La "Bénédiction" du Père c'est l'élévation de l'Esprit par la magnificence du Père même.

. Relire la vie des Saintes et des Saints, se remettre en mémoire les grands lieux d'apparition, éponger tout cela avec le Coeur ; pour arriver sur les paroisses avec les sentiments du Ciel. 

. La "susceptibilité" ne peut être qu'un frein à l'élévation spirituelle qui conduit et non pas qui éconduit.

. Le Christ est souverain en Amour.

. Que nous soyons le bon serrurier de notre vie.

. Un vrai Franciscain ne ferait pas le bonheur d'un banquier car il vit à découvert.

. Comment peut-on avoir du contenu si on a pas de contenant ! Certaines hémorragies ne sont pas réparatrices.

. C'est un très bel apostolat que d'aider les victimes mais s'en est aussi un autre que d'avoir de la compassion pour les bourreaux !
La miséricorde pleine et entière relève de la Divinité et elle est parfois transmise aux hommes et aux femmes par l'état de grâce.

Chaque jour nous devrions essayer de faire notre " lit " au Ciel.

Soyez réconciliant avec vous-même, profondément ! Et vous le serez aussi avec les autres.

Au manquement en vers les autres, ne rajoutons pas le manquement en vers soi-même.

Toute personne qui a atteint la source n'a nulle raison de vouloir détourner celle-ci.

Il y a tant de peine autour de nous car il y a tant de conversation.

Si vous souhaitez effectuer un long parcours, je vous déconseille très fortement de vouloir chausser des charentaises.

L'esprit de concierge relève de la léproserie.

Ne sois pas las mais soit là.

Il vaut mieux être habile qu'à bile.

Le saigneur fait s'exprimer ! Le Seigneur fait s'imprimer !

Ne perdons pas l'Oraison, pour ne pas perdre la raison.

C'est une chose qui ne cesse de me "fasciner", chaque jour : la déclinaison, dans toute sa noblesse, du mot "Amour".

Il est préférable d'être un homme de goût que de dégoût.

Ce n'est pas grave d'être parfois déphasé par rapport à son environnement du moment que nous demeurons toujours en triphasé au Ciel.

Ne mettons pas de l'huile sur le feu car c'est ainsi que le Monde s'embrasera et non pas s'embrassera.

La paix ! La sérénité sont révélateurs de la proximité vécue spirituellement.

Le monde est ... dès qu'Adam. Le monde est ... décadent ...

Le chien qui aboie et qui mord n'a jamais connu la caresse et l'affection d'un bon maître.

Celui qui sait prier, sait plier.

Vous ne pourrez jamais ! Etre aimés de toutes et de tous mais vous pouvez par contre recevoir l'immense grâce de notre Seigneur de pouvoir aimer chacune de vos soeurs et chacun de vos frères.

Dans notre cheminement spirituel et fraternel nous devons apprendre à passer de l'épée à l'épais !

Intégrons le Christ, dans une vraie fusion spirituelle, pour ne plus désintégrer ses soeurs et ses frères !

Le Spirituel c'est aussi celui qui tend la "Coupe" au vinaigre qu'on lui sert parfois dans son environnement ; et qui arrive à transformer l'acidité en sirop de miel avant que l'oxydation n'atteigne son oesophage.

La critique permanente n'est pas habile ! Elle est à bile !

Cette conformité absolue qui est une véritable lèpre ! Et qui en son nom fait de la différence, l'indifférence, là où le coeur n'est même pas en pépinières.

Il est préférable d'avoir l'esprit d'Hippocrate que l'esprit d'hypocrite.

Ne pas confondre "investissez-vous" avec "invectivez-vous."

Sur notre parcours de vie nous sommes parfois dans "le saignement" et par voie de conséquence dans "l'enseignement."

Laissez le temps des reproches, laissez longtemps les approches.

Il y a beaucoup d'hommes et de femmes qui s'animent dans un état de mèche, forgeant une société poudrière !!! N'ayons pas un esprit d'allumette lors de ces rencontres à venir.

Laissez le temps des reproches, laissez longtemps les approches.

Fort de l'immortalité et donc fort de l 'immoralité.

Je suis différent des autres mais je ne suis pas indifférent aux autres.

Ne laisse pas la colère t'envahir, te soumettre et te voler la meilleure part de toi-même.

Si vos mains sont remplies d'eau, comment pourrez-vous abreuver les plus faibles, les plus démunis si vous applaudissez à leur misère.

Tout au long de ma vie j'ai menti, aujourd'hui je mendie.

Les femmes et les hommes font parfois du mal aux autres et ils en arrivent, pour certains, à demander "PARDON !" Les femmes et les hommes font parfois du bien aux autres et ils en arrivent, pour certains, à le demander 
" PAR ...... DON !"

Dieu te guette ! Toi tu te jettes.

Ne relevons "JAMAIS !" de cette nature qui dénature.

Comment peut-on imaginer une seule seconde que celui qui est, qui était et qui sera à jamais relève de l'esprit de clocher !!! Il relève pleinement de l'esprit de "L'AFFAME!"

Les conversations tenues dans les salons feutrés n'auront jamais le même relief que celles entretenues autour d'un feu de camp, sous un ciel étoilé. N'érigeons pas des murs dans nos vies.

Il y a des "RENDEZ-VOUS" dont la nature de ceux-ci les transforment en "RENDEZ-VOUS COMPTE !" tant la justification à outrance ! Ensevelit l'adhésion.

Les chacals et les hyènes ont une prédilection pour tout ce qui est blessé voire en décomposition et ils se ruent dessus en conséquence ... Tant ils aiment à s'en repaître. Ne venons pas grossir la meute .

J'accorde beaucoup de respect aux mots quant à leur utilisation, en essayant de ne pas les dénaturer d'autant plus lorsque ceux-ci relèvent du sacré ! Ne soyons pas hémorragiques dans nos expressions ... Accordons aux choses la bonne mesure.

A force de côtoyer des êtres sombres vous sombrez.

Ne manquons pas d'encre pour pouvoir nous ancrer avec le " style ... haut ! "

Je préfère mes chants d'espoir à méchant par désespoir.

La Miséricorde de Dieu dans toute son amplitude, dépasse "totalement" l'entendement humain ; même au regard d'hypothétiques jurés bienveillants qui seraient constitués de grands Saints et de grandes Saintes.

Plongeons dans notre vie avec une éternelle correction sur nous-même et non sur les autres.

Lorsqu'un être devient un immense vitrail pleinement éclairé de la scène ! Il ne peut entrer en chacun qu'imbibé d'une intense lumière.

Je préfère passer d'une vie terrestre "désordonnée" à une vie au ciel "des ordres donnés"

Tout au long de leur parcours professionnel les femmes et les hommes font tout ! Absolument tout ! Pour pouvoir gravir l'échelle sociale voire des pieds et des mains pour être promu par le Patron, le Directeur, le Chef de Service etc ... et ce n'est pas toujours une sinécure. Le Dieu que je sers ... lui, il exige seulement : l'Amour !

Si tu "es au chapelet !" tu "échappes au laid !"

Si la personne te jalouse pour ta réussite, elle aura perdu deux fois !!! Mais si tu pries pour elle tu auras gagné deux fois !!! 

Ne cesse jamais d'essayer d'être un petit soleil pour les autres. Ne fais pas tienne la part de l'ombre.

Pour atteindre l'estuaire il faut demeurer au milieu de la rivière et éviter les berges où les gaffes sont tendues vers votre barque. C'est à ce prix que vous atteindrez la pleine mer.

Il y a des idées néfastes qui ne cessent de tourner et de tourner dans la tête des êtres ... Ouvrons des fenêtres pour que celles-ci puissent s'échapper. Prenons grand soin de nos viscères, éloignons-nous du très noueux !!!

Dans un environnement souvent difficile voire parfois hostile, essayons de passer à travers les ronces pour pouvoir atteindre la lumière. Offrons-nous en pétales odorantes à celle ou à celui qui voudra bien se mettre à genoux, en communion de senteur.

A force de trouver des défauts en soi, on en arrive à ne plus trouver des qualités chez les autres.

L'Amour d'une mère ne se désertifie jamais.

Il y a des pans entiers de lumière dans tout être humain. Essayons d'avancer sous cet éclairage.

Lorsque la joie est perpétuelle et que celle-ci a la suprématie sur toutes choses, alors cet état permanent relève de la grâce reçue.

Un "S P I R I T U E L" c'est celui qui prend la voie royale en pratiquant assidûment "LE RITUEL DE L'ESPRIT"

Ne mets pas ton énergie à être normal mais à être unique.

Vous clamez haut et fort ! Chaque jour votre amour à notre +Seigneur+ mais vous ne cessez pas de clouer vos soeurs et vos frères au lieu de vous laisser clouer vous-même, dans l'union totale à l'Amour. 

Vivons chaque jour ! Les mains et les doigts dépliés, comme un éventail au coeur.

Nous devrions rentrer dans un pauvre comme nous rentrerions dans une cathédrale.

Les malheureux ont l'absolu nécessité de voir un visage missionnaire se pencher sur eux, avec un sourire ; dans la lumière portée en bout de bras, dans le reflet du regard, dans l'intonation de la voix.

Atteignons les sommets "ensemble" en déposant tour à tour côte à côte : le casque d'alpinisme et le chapeau de paille, les chaussures à crampons et les savates deux doigts, le bâton de marche nordique et le bâton en bois sacré de Madagascar.

A l'égard de nos soeurs et de nos frères les plus démunis, ayons "l'état d'esprit !", "l'état d'épris".

Pour ne pas avoir une vie "DECOUSUE" il est souhaitable, dans certaines circonstances fragiles de la vie, d'avoir une bouche "COUSUE"

C'est sous des "LATITUDES", extrêmes, que l'homme acquiert parfois "TOUTE L'ATTITUDE."

Lorsque j'étais enfant, à Madagascar, je me souviens avoir marché avec mon grand-père sur des chemins "ETROITS" mais qui m'ont éduqué avec "L'ESPRIT LARGE". En Europe les femmes et les hommes marchent sur des chemins plus "LARGES" que chez nous mais qui les ont éduqués avec "L'ESPRIT ETROIT"

"PRIEZ !" afin que vous puissiez "Plier !"

Je vous confie fraternellement, dans mes "CHAPELETS", afin que vous puissiez "ECHAPPER AU LAID !"

Ne plus se reprocher mais se rapprocher.

Le prêtre fait l'homélie et le missionnaire fait vivre l'homélie.

Ne cessons jamais ! D'être imaginatif, pour le confort permanent des autres.

Mieux vaut être habile ... qu'à bile ...

Pour pouvoir être "attachant !" il faut déjà être "attaché !"

Lorsque je me lève le matin la toute première chose que je fais c'est de me frotter, au saut du lit : " LES C I E U X ! "

Associez les vrais missionnaires de par le monde, au meilleur de vous-même.

N'allons pas nous dessécher dans le cloisonnement.

Je suis un éternel "passionné" par l'humanitaire parce que je "pars sillonner."

Que deviendrions-nous sans l'amour fraternel de nos soeurs et pour nos soeurs, sans l'amour fraternel de nos frères et pour nos frères ... Le tout sous l'égide de notre Seigneur ... Nous serions sans nul doute : cuits et recuits !

Lorsque tu as l'occasion de passer chez tes parents, chaque jour, que tu discutes avec eux sur tous les sujets, sans rien vous cacher les uns les autres ; et que tu prends soin d'eux tandis qu'eux aussi prennent soin de toi ... Tu n'as pas besoin qu'à l'extérieur on te rapporte les faits et gestes de tes parents. C'est exactement comme cela pour moi dans mes échanges au quotidien avec la +Sainte Trinité+

En les ramassant sur le bord de la route, nous ramassons aussi une part de nous-même. L'épier ... les pieds ... les plaies ... Essayons sans cesse de ne pas nous exclure mais de nous inclure.

Passer des citations et proverbes Européens aux citations et proverbes Hindous ... C'est comme passer d'un champ de blé à un champ de fleurs.

Les grands théologiens écrivent des citations magnifiques, les missionnaires accomplissent des gestes magnifiques ... Et ce sont bien souvent les seconds qui sont à la source des premiers.

Avec le Christ un "PAS A LA FOIS", un "PAS A LA FOI".

Le grand Amour relève d'une sacrée alchimie ! Il relève bien souvent de détails qui échappent aux autres. Ces détails insoupçonnables et insoupçonnés sur lesquels s'empalent votre coeur. 

La Sainte Vierge une maman enceinte, une maman EN SAINTE !

Prenez le temps d'écouter le vieil homme !!! Vous prendrez ainsi des raccourcis.

Face à celles et à ceux qui vivent des situations extrêmement difficiles et quelle que soit la nature de celles-ci, je préfère "EMBRASSER !" "QU'EMBRASER !" dans un coeur non pas qui palpite mais qui "PEPITE !"

C'est sorti pendant que j'étais en réflexion spirituelle : +j'ai versé mon sang+ là où certains de mes prêtres versent leur sens.

Ils sont hautement "jugés" par ceux qui se croient hautement
"juchés !"

Vouloir posséder à tout prix ! Relèvera de la seule vérité de la fosse.

Ce sont dans les choses "enfantines" que Dieu "m'enfanta !"

Je crois encore à la valeur de la beauté humaine et non pas à sa dégradation.

Lors d'une potentielle rivalité ! Ne faites jamais le choix des "ARMES !" mais le choix des "LARMES !" afin de transformer l'ennemi en ami.

L'apprentissage ne pourra jamais prévaloir sur la grâce obtenue de la main même de Dieu, et ce depuis le berceau.

Il nous arrive parfois de déposer un baiser fraternel sur des visages ravagés par le temps, ce sont des "Tabernacles vivants !"

C'est toujours une grâce que de pouvoir allier la vision au sentiment.

Il y a ainsi des situations, des instants, des regards où nous sommes au pressoir du coeur.

Des personnes souhaitent avoir des tee-shirts imprimés de notre Association Humanitaire. Ceux-ci sont destinés aux seuls hommes et femmes qui s'engagent d'une manière ou d'une autre. Pour regarder la télévision vous pouvez vous offrir un pyjama.

Il y a des hommes et des femmes qui, toute leur vie, feront tourner leur roue de l'infortune dans un immense désert.

Face à une réalité miséreuse je suis toujours abasourdi par ces femmes et ces hommes qui ne se mettront jamais "en mouvement ! "

Un ami me demandait un jour pourquoi je côtoyais parfois des personnes qui à leurs yeux, et selon leur propre expression, étaient imbuvables et j'avais répondu le plus simplement du monde : parce que je crois toujours au miracle de Dieu sur la nature humaine.

Je crois qu'il y a des êtres qui ,malgré les vicissitudes de la vie, demeurent cependant un soleil pour les autres.Pensons aussi à fréquenter assidûment ce genre de personnes, c'est un bonheur pour l'esprit.

Heureusement que les rabat-joie ! Ne se regroupent pas en club, car disséminés ils sont déjà un outrage !

Essaye de demeurer un soleil dans ta vie, même le rat d'égout vient y sécher son pelage.

Il y a pire que le cyanure en définitive ! La jalousie ... Car celle-ci tue à petit feu, contrairement au premier.

Un charpentier connaît sa charpente, un maçon connaît sa construction, un peintre maîtrise sa toile alors imaginez un mystique !!!

Lorsque vous organisez une magnifique fête ! N'invitez surtout pas celui ou celle qui viendra assurément la gâcher !

Ce qui est le plus bouleversant chez l'être humain ce n'est pas tant la mauvaise action accomplie en elle-même que le "sentiment de l'instant" qui a poussé à effectuer celle-ci.

Les femmes et les hommes ont beaucoup de paroles formulées mais très peu ont "LA PAROLE !" donnée.

Lorsque l'on fait profondément le bien, le ciel vous entoure toujours de l'essentiel.

Nous devrions nous livrer à la "D O N A T I O N" pour ne pas être livrés à la "D A M N A T I O N."

Certaines personnes tiennent des "Grands discours !" mais dans la crédibilité de l'action celles-ci "Disent courts !" Que la désertification de l'esprit et du coeur ne devienne pas une cellule.

Il y a des choses qui s'apprennent via l'éducation et il y a des choses qui sont innées chez certains êtres. Lorsque la personne cumule les deux alors il roule à ciel ouvert !!!

Lorsque vous vous levez le matin, et avant tout mouvement ! Dites bonjour à vos enfants, à votre épouse, à vos amis, sur votre FACEBOOK, à la nature, aux chiens, aux chats, à vos voisins etc .... C'est un état permanent du ciel.

Ne dis-pas des choses que tu ne penses pas pour ne pas devoir à les "panser" par la suite.

Si tu "VOCIFERES" tu "VAUX LUCIFER !"

Annihilez totalement votre amour-propre et entretenez l'amour "propre !" chez les autres.

Notre Seigneur prend délicatement dans ses mains des femmes et des hommes qui, parfois, lui sont rendus en mille morceaux et il en fait une superbe mosaïque, dans leur existence renouvelée.

Si tu te laisses aller "à beugler !", tu te laisseras "aveugler !"

Que ta nature intransigeante ne devienne pas ta cellule.

Si tu te déchaînes !!! Tu t'enchaînes !!!

Il est préférable d'être attirant que d'être un tyran.

Il faut se "DELESTER" de ces vices, des sévices pour ne pas se "DETESTER" de s'être "DELESTE" des services.

Ton "CARCAN !" juqu' "A QUAND ?"

Lorsque cela devient trop inhumain, on devient inhumé !!!
Il vaut mieux être différent que d'avoir un différend !!!
Soyons sans cesse animés d'une générosité constante et jamais trébuchante.

Essayons de demeurer avec ce regard circulaire et lointain qui nous permet d'appréhender tout, en toutes occasions.

Ne cessons jamais ! D'être imaginatif, pour le confort permanent des autres. 

Ne faites jamais rien comme les autres car bien souvent la "noble" distinction se fait à l'écart de la masse. 

Si vous êtes familiers en tous points et en tous lieux ! Gardez précieusement cela comme une immense grâce.

Un être humain qui aime profondément tour à tour la nature et les animaux ne peut être à mes yeux suspicieux.

Lorsque tu t'engages et que tu fixes des rendez-vous en conséquence, soit à " l'heure " et ne soit pas "un leurre !"

Les enfants d'aujourd'hui ont des "égards" et "portent" leurs propres enfants sous le regard émerveillé du grand-père ; mais en parallèle ces mêmes enfants ont des "écarts" et "déportent", parfois, leurs propres frères et soeurs sous le regard "amer ... à veiller !" de leur père !!!

Ne vous atrophiez pas dans un mauvais état "D'ESPRIT" mais bourgeonnez et fleurissez dans un bel état "D'EPRIS."

Celui qui a toute l'étendue de la pensée, a toute l'étendue pour bien agir.

Si tu avances en étant sanguin, tu avanceras en étant sans gain.