SOUTIEN A UN REUNIONNAIS VETERAN DE LA GUERRE D'INDOCHINE

46128295_683910538658031_7822655048394997760_n

C'est notre ami Patrice LOUAISEL, Président de l'Association SOS Gramounes Isolés (ancien Président de l'Association Respa Seul), qui nous avait demandé si nous pouvions venir en aide à Constant (prénom), un gramoun âgé de 87 ans demeurant sur Salazie. Nous avions déjà été partenaire, par le passé, avec M. Patrice LOUAISEL qui au demeurant semblait avoir une excellente mémoire des hommes de parole.

45892994_193879678195230_4356864092632252416_n

Et c'est ainsi qu'en ce lundi 12 novembre 2018 nous avons décidé de profiter de la collecte de denrées alimentaires avec un hypermarché partenaire pour pouvoir aller soutenir Constant qui déjà dans nos coeurs nous devenait familier.

46001287_341149856650363_8737302762536042496_n

Lors du chargement notre Chargé du Pôle Humanitaire avait été quelque peu fébrile, sans doute ému en amont par les propos élogieux entretenus par M. Patrice LOUAISEL à l'égard de Constant. C'était le gage d'une belle rencontre à venir ! 

46007494_2217995071803936_364641331860996096_n

 Nous avions effectué un tri pour donner le meilleur à notre aîné.

46093274_196128137930609_452807256577146880_n

La "glace" fut cependant brisée entre Constant et nous ! Selon le vieux dicton.

46095557_2118120208437620_7014223103844679680_n

Là notre Constant n'allait pas se "baigner !" en mer de Chine !

46144903_301570224017612_5706603461420777472_n

Rien n'est trop "BIO !" pour nos vétérans pour aller au Balls.

46146307_305220686989608_6151692983889559552_n

Les anciens vétérans n'ont pas peur de tomber sur un poulet ! Selon la bonne et vieille expression populaire Française.

46148771_635166660213965_101763567836987392_n

Même le meilleur ami de l'homme n'avait pas été oublié !

46123188_315184095968199_5189759608259870720_n

On poussait déjà la chansonnette dans la petite titine voire un petit sifflotement d'accompagnement.

46147870_2227925260864791_5924616186049331200_n

En passant devant la charcuterie chez  Jeannot à Saint André, le sang de notre Chargé du Pôle Humanitaire n'avait fait qu'un tour. 

46062493_2181364178794973_6787657901033914368_n

Avec l'audace qui le caractérise, et bien que le magasin fusse encore fermé, il avait pris le numéro de portable s'affichant sur la façade du bâtiment pour appeler le patron. 

46039181_512393009169696_8561303038629773312_n

Et devant les arguments exprimés par Pierre au profit de Constant, le patron avait exceptionnellement ouvert et sa charcuterie et son coeur.

46045288_252690088736948_3194845666903851008_n

Le patron accueillant et généreux nous avait demandé ce qu'on voulait pour notre gramoun. On lui avait laissé toute l'initiative et c'est ainsi qu'il avait préparé une barquette bien chargée à ras bord d'un riz/poulet/brèdes encore tout chaud pour Constant. 

46039179_305405433637381_8954912327174455296_n

Chemin faisant, chasse le naturel et il revient au galop ! Notre chargé du Pôle Humanitaire avait remis le couvert une seconde fois en s'arrêtant avec le vendeur de fruits qui se trouvait sur le bord de la route : Alcide. Après avoir expliqué le propos, avec semble-t-il une certaine légitimité, Alcide avait décidé de nous emboîter le pas en nous offrant des bananes pour Constant. Qui peut le moins, peut le plus. Merci à Alcide pour sa générosité et ce malgré ses difficultés passagères exposées à Pierre.

46118495_306054439998527_2993013845015920640_n

Grazie Alcide ! Nous les frères de rue et de route : on se retrouve toujours. 

46058272_356346225121336_659430900462780416_n

Prendre la route au regard d'un tel environnement et qui plus est au profit du partage et de la rencontre ce n'est que du pur bonheur ! Pouvoir vivre pleinement sa vocation missionnaire, c'est une immense grâce reçue. 

46051489_2431249606890660_4435956331999920128_n

Il nous attendait Constant, lui qui loue un modeste petit deux pièces situés derrière cette maison créole. Le Président de l'Association SOS Gramounes Isolés va essayer de lui trouver un logement moins isolé sur Saint André. Bravo Patrice LOUAISEL pour cette belle initiative fraternelle. 

46079483_330297434415521_8466615227549483008_n

Il semblait heureux de notre visite Constant. Nous l'avions appelé dès 8 heures le matin, au moment de décoller de la Plaine des Cafres, pour le prévenir que nous ferions d'abord un crochet à Saint André pour récupérer de l'aide alimentaire pour lui. Un petit périple de plus de 200 kms qui a tenu toutes ses promesses. 

45996158_453711158488177_5285848308823097344_n - Copie

Il avait voulu que nous déposions tout sur son petit canapé. Nous lui avions demandé de tout ranger rapidement dans son congélateur. Il en avait pour plusieurs semaines d'alimentaire.

45960188_2351135618291116_514880129688666112_n

Nous lui avions dit que son plat du midi ainsi que les bananes avaient été offerts par des bonnes âmes rencontrées sur la route.

45896418_1239085109864179_2069948819608436736_n

Nous n'avions pas manqué de regarder toutes les belles photos épinglées au mur de Constant tandis qu'il nous contait sa jeunesse dans les commandos en Indochine. Un beau jeune homme ! Et nous n'avons pas manqué de le lui surligner. A un endroit du mur nous avions été extrêmement touchés par une photo où l'on voyait une magnifique vietnamienne qui posait sa joue sur celle de Constant. Il devait la ramener avec elle en France mais la veille de son départ sa fiancée s'était trouvée dans un bus qui avait sauté sur une mine ... En cet instant précis nous avions été heureux de pouvoir nous retrouver à côté de Constant, pour pouvoir le serrer sur notre coeur. 

46019297_2323234821082576_2857791781863424000_n - Copie

Total respect à vous Constant sur vos vieux jours ... Nous ne vous oublierons jamais avec tous vos frères d'armes dont ceux disparus. A cette jeunesse d'avant notre conception que nous aimerions tant et tant vous rendre. 

46118104_1995788773802297_2228268641353203712_n

Nous sommes des fans ! Mais de ces artistes matinaux qui rentrent en scène en nous offrant ce magnifique spectacle où nous tombons "par terre" devant ces "parterres" de fleurs plus beaux les uns que les autres. Nous applaudissons à tous ces petits métiers que nous saluons, sans tarder, à chacun de nos déplacements à l'Ile de la Réunion.

46027173_274035516636364_4243528280877039616_n

Après une matinée riche en émotion, nous avons été cependant heureux de quitter les 34 degrés des bas de La Réunion pour retrouver un petit 18 degrés à la Plaine des Cafres. Sans faire exprès nous nous sommes arrêtés devant Saint Expedit pour déjeuner et cela a bien été expédié St Expedit. Nous avons été piqués par les moustiques kamikazes de Salazie. En altitude ces mêmes moustiques partent en vrille.

46120931_1973808389369104_7857720346810515456_n

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul ! Nous avons été copieusement servis par une consoeur Malgache à la Plaine des Palmistes. Le repas des missionnaires, amplement mérités : un boeuf/légumes des plus succulents que nous avions  goûté au sein d'un paysage à couper le souffle. La vie est simple comme nous t'aimons mon frère ! Demain sera un autre jour, rempli d'espoir. A toutes les femmes et à tous les hommes, entre autres, missionnaires de par le monde. Pierre