Généralités la Ville d'Andapa
09 décembre 2010

Généralités la Ville d'Andapa

andapa_004___Copie

LA VILLE D'ANDAPA

Située dans une cuvette verdoyante bordée par les massifs de Marojejy et d’Anjanaharibe, grenier à riz de la région. Reliée à Sambava par une belle route de montagne serpentant entre les forêts et la rivière Lokoho. Belle vue sur les parcelles rizicoles à partir de la colline d’Anjiabe.

andapa_014___Copie

La richesse relative de la région est visible par l'étonnante diversité des marchandises présente dans les nombreuses boutiques, pourtant peu de touristes s'y rendent, seulement ceux de la meilleure espèce, ceux capables de marcher dans des sentiers escarpés sous une pluie battante. Les gens sont exceptionnellement amicaux et faciles à vivre. La ville est  assez concentrée ce qui apparaît comme un soulagement après Sambava bien trop éparpillée, mais aussi plus fraîche. Même si vous ne faites pas les trekkings dans le Parc de Marojejy, il y a d'innombrables et splendides marches à faire dans les environs.

andapa_017___Copie

La ville d'Andapa est située dans une région du nord-est de Madagascar  appelée la SAVA ce qui correspond aux noms de ses quatre principales villes : Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa.   

Dans des temps géologiques, la cuvette d'Andapa a une origine volcanique, transformée par le temps en lac puis en marécages lors de la venue des premiers habitants au XIXème siècle. Des hommes fuyants le régime Merina de Antananarivo, bien trop sévère à leur égard. Population mixte composée d'un mélange d'une majorité des ethnies de Madagascar, elle a su rapidement profiter de la richesse incroyable des sols alimenté par les pluies drainant la richesse de l'humus des forêts environnantes.

andapa_018___Copie

Depuis la population s'est développée et de petits hameaux perdus sont nées de grands villages, formant un enchevêtrement quasi constant d'habitations au coeur des rizières. Car Andapa est le grenier à riz de toute la région nord-est de Madagascar.

Ce petit monde 'merveilleux' est là, là où les gens ont gardé encore cet esprit simple, presque naïf rendant au visiteur cette sérénité étonnante que l'on ne peut que percevoir. Andapa est un havre de paix et la nonchalante déambulation en son sein un chemin de découverte et de contemplations, parfois de surprises.

andapa_019___Copie

Administrativement sous-préfecture, mais surtout bassin versant d'une importance capitale pour la région, collectant les eaux des montagnes l'entourant, Andapa est un symbole de vie, d'espoir dans le chemin qu'a pris Madagascar pour son développement. Ce sera de régions telle que celle-ci que viendra l'indépendance alimentaire. En cela un projet financé par la Banque Mondiale devrait permettre la remise à neuf des canaux d'irrigations et de drainages.       

La région devrait également bénéficier d'un barrage hydraulique de petite taille (4 à 7Mw), plus exactement une conduite forcée qui permettra de réduire les problèmes énergétiques d'Andapa mais aussi de Sambava et de certains villages importants.

        andapa_027___Copie

La nature offre également ses splendeurs au visiteur, et même si le couvert forestier s'est très nettement réduit depuis plusieurs décennies suite à la pression démographique très importante et le lourd héritage de la culture sur brûlis, tradition ancrée à une profondeur telle qu'il sera sans difficile d'y pallier.

Mais les espaces protégés comme le parc national de Marojejy, la réserve spéciale d'Anjanaharibe-Sud, le corridor de Betaolana ainsi que le futur du grand projet de Makira plus au sud, devraient permettre de conserver la trace extraordinaire d'une richesse écologique inouie, une biodiversité d'une rare complexité et diversité, vestiges d'une époque où l'Eden ou bien Noé et son arche avait choisi son île, Madagascar pour y sauvegarder le bien originel.    

La beauté des paysages, l'ingénuité de ses habitants et à la clémente quiétude de son train de vie.



Posté par prevact à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]